L’histoire du Secours Alpin dans les grandes lignes

Jusqu’au milieu du XIXème siècle, les sommets étaient gravis avant tout pour des raisons scientifiques. Ensuite, lorsque les Anglais ont découvert l’alpinisme, les courses en montagne sont devenues un sport. Or, le grand public – pas seulement en Suisse – peu enthousiaste, était contre le fait que les pouvoirs publics portent secours aux alpinistes en détresse. Dans ce contexte, le Club Alpin Suisse CAS a mis sur pied en 1901 une unité de sauvetage interne au club. L’organisation a fondé plusieurs stations de secours – 49 principales et sept annexes dès 1910 – formant les sauveteurs et s’engageant en faveur de la prévention. L’une des valeurs clé était l’entraide aux camarades.
Pendant des décennies, le sauvetage alpin est resté du ressort du club, bien qu’un nombre croissant de non-membres bénéficie de cette aide. C’est principalement pour cette raison qu’en 2005, le CAS et la Rega ont créé la Fondation du Secours Alpin Suisse.

L'histoire des chien-sauveteurs

En savoir plus sur les origines de la formation des chiens-sauveteurs en suisse.
Il n'est plus possilble aujourd'hui de déterminer avec précision quand les premiers chiens ont été formés à rechercher de façon ciblée une personne enfouie sous une avalanche. Il n'est pas du tout avéré que ce soit le légendaire Barry du Grand-Saint-Bernard.

Documents