Urgences en montagne 2020 – Le CAS publie les chiffres

En 2020, 3471 personnes se sont retrouvées en situation d'urgence dans les Alpes suisses et le Jura et ont dû être secourues ou récupérées par les services de secours alpin – un nombre plus élevé que jamais. Dans les sports de montagne classiques, 112 personnes ont été victimes d'accidents mortels.

La situation liée au coronavirus en Suisse a également influencé le secteur des courses de montagne en 2020 et par conséquent aussi les urgences et les accidents en montagne. Lors du semi-confinement à partir de la mi-mars, les autorités et les associations alpines ont exhorté les gens à s'abstenir de pratiquer des activités sportives en montagne. De ce fait, nettement moins de personnes ont pratiqué la randonnée à ski, ceci en dépit d'excellentes conditions météorologiques. Résultat : une nette diminution des situations d'urgence et des accidents en montagne. En revanche, suite à l'assouplissement des restrictions à partir de la mi-mai, les activités ont repris de manière significative, et avec elles l'augmentation nette du nombre d'urgences et d'accidents.

Les urgences en montagne atteignent un niveau recordDans les sports de montagne au sens strict [1], 112 adeptes de sports de montagne (contre 120 l'année précédente) ont été victimes d'accidents mortels lors de 104 incidents. Ce qui est frappant à ce propos par rapport aux années précédentes, c'est la proportion nettement plus faible de victimes étrangères.
Alors que ce chiffre dépassait généralement largement les 40 %, il était de 27 % en 2020 avec 30 accidents mortels. La raison est en grande partie due aux restrictions de voyage en 2020.

Plus d’informations…